topblog Ivoire blogs

12/09/2018

Ça bouge en Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: tensions au PDCI autour de la réforme de la CEI - RFI

http://www.rfi.fr/afrique/20180911-cote-ivoire-commission-electorale-independante-cei-candidats-municipales-regionales

09/12/2015

Guillaume SORO le vrai du faux....

 

Objet: Communiqué de Presse - Affaire Michel GBAGBO


COMMUNIQUE DE PRESSE

 

PARIS, le 9 Décembre 2015 – Mensonge ! Mensonge ! Mensonge ! Quand le mensonge s’érige en moyen de défense, c’est que le Défendeur craint la vérité !

Dans le cadre de la plainte pour enlèvement, séquestration et traitements inhumains et dégradants, portée par Michel GBAGBO en France, Monsieur Guillaume SORO a par l’intermédiaire de ses Conseils, indiqué qu’un mandat d’amener a été délivré à son encontre.

 

A la suite de cela, il y a eu de multiples communiqués de presse et déclarations dans lesquelles il a été affirmé la levée du Mandat d’amener, des protestations du Ministre des Affaires Etrangères ivoirien auprès de l’Ambassadeur de France, et enfin le dépôt d’une plainte à l’encontre de Monsieur Michel GBAGBO.

Tout d’abord, il convient de relever que Monsieur Guillaume SORO avait indiqué sans aucune ambigüité être en visite privée en France.

Ce n’est qu’après avoir été informé de la tentative d’exécution du Mandat d’amener par les forces de police qu’il fera soudainement état d’une mission officielle dans le cadre de la COP21, en remettant selon les propos de ses Conseils un certain nombre de pièces justificatives à ce sujet, qui apparaissent fort opportunément au moment où il est confronté à une difficulté judiciaire apparaissant insurmontable.

 

En tout état de cause, le Mandat d’amener n’a jamais été levé ! La propagande actuelle relative à la prétendue levée de ce Mandat est une pure invention. D’ailleurs, personne ne sera capable de présenter une quelconque décision judiciaire sur cette levée de mandat imaginaire.

 

Le Mandat d’amener est donc toujours en cours, et pourra être exécuté par les forces de police, à tout moment, dès la fin de la COP21.

Au surplus, il est bon de rappeler que le Ministre des Affaires Etrangères ou le Gouvernement, n’a aucun pouvoir pour annuler un Mandat d’amener.

Cela traduit encore une fois, malheureusement les errements intellectuels des auteurs de tels propos.

 

En tout état de cause, il convient d’indiquer qu’en application des dispositions de l’article 134 du Code de Procédure Pénale français, Monsieur Guillaume SORO est désormais considéré comme mis en examen, ce qui aggrave son cas par rapport au statut de Témoin Assisté qu’il avait auparavant.

 

L’affaire est donc loin d’être terminée !

 

Par ailleurs, il est affligeant de constater la confusion qui s’opère dans cette affaire, entre la notion d’immunité et d’impunité. Car aucune immunité n’est à toute épreuve, et aucun droit ne garantie l’impunité. Dès lors, il est absurde de se croire investi de toute impunité.

 

Il est encore plus étrange que soit qualifié de « faits minimes » des faits relevant d’une qualification criminelle ayant entraîné d’énormes souffrances pour la victime.

En ce qui concerne la plainte pour dénonciation calomnieuse à l’encontre de Michel GBAGBO, le Tribunal de Grande Instance de PARIS nous confirme qu’aucune plainte n’a, à ce jour, été déposée.

 

Au surplus, Michel GBAGBO ne redoute pas une telle plainte, non seulement par son caractère absurde, mais qui de surcroît lui permettrait enfin de rencontrer le Juge dont il n’a pu honorer les convocations du fait des empêchements dont il a été victime.

 

En tout état de cause, si elle devait intervenir, nous l’attendrons de pied ferme et serons curieux de voir de quelle manière elle pourrait prospérer alors que Monsieur Guillaume SORO semble tout mettre en œuvre pour éviter de répondre à un juge d’instruction des faits qu’il qualifie de calomnies !

 

En résumé, ces déclarations intempestives ne traduisent qu’une impuissance de leurs auteurs face à une justice réellement indépendante dont ils semblent manifestement craindre les effets.

 

Pour le Collectif des Avocats, Maître Habiba TOURE

Avocats de Michel GBAGBO

 

12/11/2015

Connaissez-vous le programme PASS, de soutien aux mutuelles d'Afrique de l'Ouest ?

Voir la version en ligne: http://pass-mut.org/newsletter/PASS_Lettre_d-information_n14_Novembre_2015.html

 

 

 

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le PASS étend sa visibilité. Suivez désormais notre actualité en continue sur Facebook et Twitter en cliquant sur les liens ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La mutualité africaine a participé à la 4ème édition du salon de l’économie sociale et solidaire au Maroc,
du 08 au 13 Octobre 2015

Sur invitation du Président de l’Union Africaine de la Mutualité (UAM), Monsieur Abdelmoula ABDELMOUMNI, une délégation du bureau de l’UAM AFRO s’est rendue à Casablanca au Maroc du 08 au 13 Octobre 2015. ... Lire plus

 

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

Convention Internationale de la Mutualité Française, le 20 Octobre 2015

La Mutualité Française a tenu sa première convention internationale, le Mardi 20 Octobre 2015, au siège de la FNMF (Fédération Nationale de la Mutualité Française). ... Lire plus

 

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

Conférence biennale de l’ICMIF, Minneapolis 2015, du 06 au 09 Octobre 2015

Organisée sous le thème : « Plus que de l’assurance », la Conférence biennale de la Fédération internationale des coopératives et mutuelles d’assurance (ICMIF) tenue du 06 au 09 Octobre 2015 à Minneapolis (USA), a été une occasion pour le secteur de l’assurance mutuelle et coopérative de démontrer sa valeur contributive pour le développement socioéconomique et la protection environnementale. ... Lire plus

 

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

Rencontre entre une mutuelle nationale et une mutuelle communautaire. Gagnoa,
du 01er au 03 Octobre 2015

Mutualiser les moyens pour permettre aux habitants de 5 villages (30 000 personnes environ) d’avoir un meilleur accès aux soins, voici l’ambition des populations de la sous-préfecture de Galébré dans la région de Gagnoa en Côte d’Ivoire. Face aux difficultés d’accès aux soins dans la localité, les habitants de Galébré qui souhaitent se constituer en mutuelle communautaire, ont réfléchi et travaillé avec les responsables de la MUTREPCI (Mutuelle des Travailleurs et des Retraités du Secteur Privé de Côte d’Ivoire) afin d’arrêter les grandes lignes d’un projet commun. ... Lire plus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


IFOMAS Cameroun, pour des formations aux métiers des mutuelles en Afrique

Répondant à un besoin certain en matière de formation aux métiers des mutuelles et Assurances de Santé en Afrique, l’institut de formation professionnelle en Mutualité et Assurance de Santé (IFOMAS) a vu le jour au Cameroun. ... Lire plus

 


--------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 


Quand la mutuelle est créée par le Centre de Santé

En règle générale, les mutuelles de santé se créent et ensuite se lient à des offreurs de santé en capacité de répondre aux besoins de leurs mutualistes. Le centre WALE, situé dans le district de Yamoussoukro au centre de la Côte d’Ivoire, a imaginé le processus inverse. ... Lire plus

 


--------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 


Le CIDR engagé dans l’extension de l’assurance maladie au monde agricole en Côte d’Ivoire


Depuis juillet 2013, le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR) s'est allié à deux entreprises agroindustrielles, Barry Callebaut et Biopartenaire, en vue d'offrir une couverture d'assurance maladie aux producteurs fournisseurs de cacao affiliés à ces entreprises. ... Lire plus

 


--------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 


La solidarité, une valeur d’avenir


"Comment changer le monde ?" La question est aussi vaste que l'ambition dont elle est porteuse. C'est le titre d'un supplément de l’hebdomadaire français « L'Express » consacré aux actions engagées pour une "économie responsable". Ce supplément, sur près de 100 pages, montre comment la lutte contre le dérèglement climatique, la consommation responsable, l'entreprenariat social ou encore la solidarité dessinent les contours d'une nouvelle société. ... Lire plus

 

 

 

 

 

 

 

 


•18 – 20 novembre 2015, Portugal
Assemblée générale de l’Association Internationale de la Mutualité


•08 - 09 Décembre 2015, Niger
Mission UAM AFRO


•11 – 13 Décembre 2015, Sénégal
Atelier de la mutuelle de santé des agents de l’Etat


•02 – 04 Mars 2016, Côte d’Ivoire
Réunion AIM-UAM « promotion du mouvement mutualiste africain à Abidjan »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PASS est le programme d’appui aux stratégies mutualistes de santé. Il accompagne les acteurs mutualistes des pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine. L’objectif ? Renforcer le mouvement mutualiste dans la région afin qu’il prenne une place prépondérante dans les développements actuels des socles de protection sociale. Véritable assistance à maîtrise d’ouvrage, PASS permet l’établissement de partenariats techniques, économiques et financiers entre acteurs mutualistes africains et français. Il participe également à la mise en place du premier bureau de liaison de l’Union Africaine de la Mutualité.

Ce programme est initié, financé et conduit par : Fnmf, Mgen, Mgefi, Mnt, Matmut, Casden. Il est soutenu au plan international par l’AISS, l’AIM et l’ICMIF, et au plan français par la MSA.


Pour plus d’informations :
www.pass-mut.org

Immeuble « Les Arcades »
Avenue Franchet d’Esperey, le Plateau

01 BP 4080 Abidjan 01 - Abidjan – Côte d’Ivoire

Fixe : 00 225 20 25 74 96

Mail : mutualite.pass@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


« Accédez directement aux rubriques de notre site internet »