topblog Ivoire blogs

17/10/2013

Médecins sans frontière à propos de la Somalie

Les prises de parole publiques MSF expliquées au grand public

 

 

Un site internet pédagogique fait le récit de la construction des prises de parole publiques de MSF. Première étude de cas : La Somalie au début des années 1990.

 

Paris, le 3 Octobre 2013 - Médecins Sans Frontières lance aujourd’hui un nouveau site internet (www.speakingout.msf.org) qui donne un aperçu sans précédent des mécanismes de décision ayant mené aux prises de parole de l’organisation lors des crises humanitaires clés qui ont marqué les 40 dernières années.

 

La première étude de cas mise en ligne  analyse l'expérience de MSF en Somalie au début des années 1990. Intitulée Somalie 1992-1993: Guerre civile, alerte à la famine et intervention «militaro-humanitaire» de l'ONU, elle propose une réflexion sur le positionnement public de l'organisation en réponse aux défis opérationnels complexes posés aux déploiements d’une action humanitaire indépendante. Parmi ces défis : le développement de la communication publique et du plaidoyer dans un contexte de guerre civile intense, l’inadaptation de la capacité de réponse à l’ampleur de la crise ; les dérives de l’intervention militaro-humanitaire des forces de maintien de la paix des Nations Unies et des Etats-Unis.

 

La publication de la première étude de cas intervient quelques semaines après la décision de MSF, en août 2013, de se retirer de la Somalie après 22 ans de présence. Ce retrait a été motivé par une série  d’agressions extrêmement graves sur les équipes, assassinats, enlèvements et attaques que les groupes armés et les autorités civiles ont tolérées voire soutenu. Ce retrait fait écho à la décision prise par MSF en 1993 de quitter temporairement la Somalie, en raison des dérives de l’opération militaro-humanitaire et de l'incapacité des autorités et des Nations Unies d’assurer la sécurité des humanitaires.

 

Selon le Dr Joanne Liu, présidente de MSF international : "La Somalie au début des années 1990 a marqué un tournant pour MSF. Pour la première fois, nous avons été obligés d'embaucher des gardes armés, et pour la première fois, la communauté internationale a eu recours à une force militaire pour protéger les convois d'aide et les humanitaires contre les pillards. En conséquence, la sécurité et l'indépendance de MSF ont été complètement remises en cause."

 

L'étude de cas décrit les difficultés et les dilemmes auxquels a été confrontée MSF, résolument déterminée à venir en aide à la population somalienne, pendant les premières années de la guerre civile. Étant l'une des rares organisations médicales présentes en Somalie au cours de la première année de la crise, MSF a  largement participé à alerter l’opinion publique internationale sur la gravité de la situation dans le pays.

 

L'étude documente aussi la décision de MSF de questionner les règles d’engagement des forces de maintien de la paix, auteurs de dérives violentes, ainsi que les conséquences politiques et opérationnelles qui en ont découlé.

 

Il s’agit de la première des dix études rétrospectives qui seront progressivement mises en ligne sur le site dans l’année à venir.

 

Celles-ci documentent les réflexions internes de MSF sur les crises qui l’ont poussé  à prendre une position publique, telles que les transferts forcés de population lors de la famine en Ethiopie en 1985 ou le génocide des Rwandais tutsis en 1994. Elles témoignent des dynamiques de la réponse humanitaire de MSF face aux dilemmes soulevés lors de chacune de ces crises.

 

Chaque étude de cas est composée d’un montage de documents (correspondance et documentation interne à MSF, extraits d’articles de presse écrite et audiovisuelle, etc.) et d’entretiens approfondis avec des volontaires MSF sur le terrain et les responsables du siège à l’époque.

 

"A MSF, nous préférons préparer collectivement les décisions, plutôt que les imposer  par le haut.   Dans les moments critiques, nos choix sont fondés sur la confrontation interne d'analyse et d'idées. Nous souhaitons  être ouverts et transparents sur la façon dont ont été prises les décisions clés sur notre positionnement lors des crises les plus complexes. Cette lecture devrait être passionnante pour tous les observateurs de l'action humanitaire ".

 

Des copies imprimées de ces études peuvent aussi être obtenues auprès de  MSF.

 

Médecins Sans Frontières est une organisation humanitaire médicale internationale qui fournit une aide médicale indépendante aux personnes touchées par les conflits armés, les épidémies, l'exclusion des soins de santé et les catastrophes naturelles. Lorsque MSF est témoin d'actes de violence graves, de crises négligées ou d’obstacles à ses activités, l'organisation s'engage à prendre la parole pour en parler.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site internet « www.speakingout.msf.org »

21/05/2013

1001Pharmacies soutient l'avis de l'Autorité de la concurrenc

  défavorable au "code de bonnes pratiques"

 

 
"Les pharmaciens français doivent pouvoir se battre à armes égales sur Internet avec leurs concurrents et homologues européens. C'est la santé des Français et la pérennité de notre réseau d'officines qui sont en jeu".



Sabine Safi, co-fondatrice et Directrice Générale de 1001Pharmacies.
 


 
Paris, 20 mai 2013. 1001Pharmacies.com, premier portail de vente en ligne de produits de santé, s'engage aux cotés de l'Autorité de la Concurrence et recommande 3 actions à engager pour le développement online des Pharmaciens : une concertation contre les aberrations, des prix libres et un accompagnement numérique.
 
 


 
Autorisée depuis le 1er janvier 2013 en France, la vente de médicaments en ligne était soumise à un arrêtérelatif "aux bonnes pratiques de dispensation" jusqu'à ce mercredi 15 mai 2013. En effet, l'Autorité de la concurrence a rendu un avis défavorable sur ce guide de bonnes pratiques jugé trop restrictif: "un ensemble important d'interdictions et de restrictions (...) non justifiées par des considérations de santé publique, qui visent à limiter le développement de la vente en ligne de médicaments par les pharmaciens français, voire même à dissuader ces derniers d'utiliser ce canal de vente".

Lire l'information complète:
http://pressentinelle2.blogspot.fr/2013/05/vente-de-medicaments-sur-internet.html

28/01/2013

L’Afpa revoit son site www.afpa.fr et lance son application iPhone pour simplifier aux actifs l’accès à la formation

Changer de métier ? Acquérir de nouvelles compétences ? Se perfectionner ? Se remettre à niveau ? Valider ses acquis ? Les demandeurs d'emploi comme les salariés ne savent pas toujours ni comment ni où trouver la formation dont ils ont besoin.

 

Résolument ancrée dans une logique de service public, l’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) lance une nouvelle formule de son site www.afpa.fr pour améliorer l’accès à la formation des demandeurs d’emploi et des salariés.

 

Cette nouvelle version (contenu plus accessible, navigation plus intuitive et habillage graphique renouvelé) permet un accès plus rapide à l’information : catalogues des formations disponibles près de chez soi, mise en relation avec des entreprises qui recrutent en contrat de professionnalisation, possibilité d’inscription en ligne, information sur les démarches à entreprendre, focus et vidéos métier, informations régionales, actualités et données statistiques.

 

Enfin, face à l’utilisation accrue de tous les outils mobiles, l’Afpa propose un nouveau service : une application iPhone, pour promouvoir son offre de formation.

 

Un accès à l’information plus direct et intuitif

 

L’internaute peut ainsi accéder directement à :

 

 la carte interactive des centres Afpa dans toute la France pour trouver le centre le plus proche de chez lui

 

 un accès simplifié au catalogue des formations via le moteur de recherche

 

 une liste des places immédiatement disponibles en formation

 

 une liste d’offres d’emploi en alternance via le contrat de professionnalisation

 

 des actualités, des témoignages, des idées métier pour s’informer et aboutir son projet,

 

 un dossier mensuel axé sur des solutions pratiques sur des métiers qui recrutent, des secteurs porteur

 

Une segmentation par cibles en cinq espaces dédiés

 

Pour mieux prendre en compte l’hétérogénéité des publics de l’Afpa et la spécificité de leurs besoins, www.afpa.fr est désormais structuré en cinq espaces qui permettent un accès simplifié à l’information. Dès la page d’accueil, un menu dynamique propose, en un seul clic, d’accéder directement aux espaces dédiés à chacune des cibles et aux services clés de la rubrique.

 

Un espace particulier met à disposition des visiteurs toute l’information permettant de construire un projet professionnel. Il s’adresse en priorité aux demandeurs d’emploi qui représentent 80% de l’audience du site, mais également aux salariés, aux jeunes, aux seniors, aux travailleurs handicapés, aux résidents étrangers, aux militaires en reconversion…

 

Un espace prescripteur donne aux conseillers emplois prescripteurs de formation (Pôle emploi, Missions locales etc.) les moyens pratiques d’orienter les candidats vers la formation qui répond le mieux à leurs besoins et ainsi de contribuer à la réussite de leur parcours professionnels.

 

Un espace entreprise offre aux entreprises la possibilité d’élaborer leur plan de formation pour faciliter le développement et garantir l’employabilité de leurs salariés. Cet espace se donne pour ambition d’aider les entreprises dans leurs démarches: comment recruter en alternance, quelles sont les formations réglementaires, comment mettre en place une politique RH, etc.

 

Un espace stagiaires concerne le stagiaire sur le point d’entrer en formation, mais aussi le stagiaire potentiel : comment préparer son entrée en formation, s’informer sur les démarches à effectuer, accéder à l’espace ressources emploi, bénéficier d’un suivi pendant sa formation, accéder au service de covoiturage etc.

 

Un espace formateurs met en avant la mission du formateur de l’Afpa, son métier, sa pédagogie. Il vise également ceux qui souhaitent se renseigner sur le métier et postuler en ligne à une offre de recrutement de l’Afpa.

 

 

Face à l’utilisation accrue de tous les outils mobiles, et dans l’optique de proposer des services toujours plus performants, l’Afpa propose un nouveau service : une application iPhone, pour promouvoir son offre de formation.

 

 

L’application contient différentes rubriques donnant des informations générales sur les formations dispensées à l’Afpa : comment s’inscrire en formation, comment géolocaliser les centre proches de chez soi, trouver l’itinéraire le plus rapide pour s’y rendre, repérer les dates d’entrées en formations dans sa région. Son ergonomie et son mode ludique en font un outil interactif consultable à tout moment. L’Application iPhone de l’Afpa est totalement gratuite et librement téléchargeable sur App Store.

 

Un projet de déploiement de l’application est prévu sur les Smartphones androïd notamment.


A propos de l’AFPA
Avec plus de 160 000 personnes formées chaque année, l’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) est depuis plus de 60 ans, le 1er organisme de formation des actifs (demandeurs d’emploi et salariés) en France. Elle propose une large gamme de formations adaptées aux besoins de tous les actifs. Acteur majeur de l’alternance, l’Afpa accompagne de la formation à l’emploi : insertion, reconversion, professionnalisation. L’Afpa est également le 1er organisme de formation pour les travailleurs handicapés